Cours très rapide sur la notation

Je vais mettre le strict minimum pour écrire quelque chose de compréhensible de tous

  1. Un breakdown s’écrit toujours avec une succession de

Nom du trick + variations possibles (inverse/reverse/…) + slot de départ + slot d’arrivée

Les slots sont assez simples : T pour pouce puis 1, 2, 3 et 4 pour index, majeur, annulaire et auriculaire

exemple 1 : sonic 23-12 > backaround 12-12 : sonic qui commence entre l’annulaire et le majeur et qui finit entre le majeur et l’index

Note : On pourrait se permettre d’écrire sonic > backaround dans ce cas précis car quand on utilise le trick seul, on pense aux slots les plus communs

  1. Les pass et les switchs sont souvent utilisés. Ce sont des petits tricks qui deviennent très importants dans les breakdowns pour faire les liens dans certains linkages.

exemple 2 : pass = le cap rose passe du côté intérieur de la main au côté extérieur et switch = le cap rose reste toujours du même côté de la main

  1. Certains tricks peuvent être interrompus, ce qui se manifeste par l’utilisation du signe ~
~ signifie que les 2 tricks sont interrompus
~> signifie que le 1er trick est interrompu mais pas le 2eme
>~ signifie que le 2eme trick est interrompu mais pas le 1er

exemple 3 : sonic 23-12 ~> backaround 13-12 , le sonic est interrompu (je l’arrête en 13 et non en 12) mais pas le backaround

Note : si l’on ne sait pas quel est le slot d’arrivé du trick interrompu, on peut se contenter de ne rien mettre, sonic 23- ~> backaround 13-12

exemple 4 : thumbaround reverse T1-13 >~ inverse sonic 13-12

exemple 5 : raimo back = backaround ~ inv pass 12-23

Voilà, avec ça vous devriez avoir de quoi vous débrouiller avec des breaks simples. Si vous avez plus de questions, n’hésitez pas ici ou dans le salon notations-et-breakdown

5 « J'aime »